logo interface

Tentatives de réformes

26.01.2015 − Mise en place d’une « Table ronde en matière d’assainissement des finances de la Municipalité »

Vu le déficit structurel récurant de ces dernières années (budgets déficitaires de 1.5 million en moyenne), il est aujourd’hui primordial d’inverser cette spirale en s’en donnant les moyens. Il s’agit de rassembler les idées et les réflexions de tous pour ensuite en débattre dans le but de trouver un consensus sur l’objectif à atteindre et les mesures utiles y relatives. Tout doit être mis en œuvre pour que, dès cette année déjà, le budget soit équilibré ou, pour le moins, qu’il tende à l’être.
Les « finances » ne sont ni de gauche, ni de droite, ni du centre; elles sont de la responsabilité de tous.
Fort des déclarations d’intention de la majorité des partis en fin de dernière législature, le Groupe Interface en appelle à la responsabilité, au soutien et à la collaboration de chacun.

En déposant une motion interne, Interface demande au Bureau du Conseil de Ville :

De proposer et d’organiser, en collaboration avec le Conseil Municipal et le département des finances, la mise en place d’une table ronde réunissant les partis et groupes politiques représentés au Conseil de Ville dans le but de trouver un consensus sur l’objectif financier à atteindre en matière d’assainissement des finances et d’établir des propositions de mesures aptes à atteindre cet objectif. L’urgence est demandée !


04.11.2013 − Examen fondamental RH

Partant du constat que :

  • Des changements récents importants sont survenus dans l’organisation du travail de la commune
  • Des demandes fréquentes de création de nouveaux postes sont présentées au CV
  • Certaines difficultés d’être informé correctement sur la dotation en personnel des différents services communaux apparaissent

Nous avons suggéré d’engager un processus fondamental et global d’examen des ressources humaines et besoins en personnel de la commune, d’autant plus que la dernière dotation de postes pour l’ensemble de l’administration date de 1996.

Il s’agirait d’anticiper et de préparer la mise en place de futures restrictions budgétaires qui s’imposeront ces prochaines années. Les décisions requises en matière de gestion financière et de personnel pourraient alors être prises en toute connaissance de cause. On éviterait ainsi de prendre dans l’urgence des mesures inappropriées et non préparées, mesures aux effets collatéraux souvent douloureux.

La majorité du CM et du CV ne voit pas la nécessité d’anticiper la problématique RH par une gestion moderne et performante !


23.01.2012 − Initiative « fusion »

Moutier et les communes de sa couronne ont vécu une histoire d’amour à la «je t’aime… moi non plus!». La fusion des communes de la région de Moutier ne doit pas être envisagée dans une perspective d’appartenance cantonale, mais bien dans celle d’une réponse aux problèmes concrets que nos communes rencontrent dans l’accomplissement de leurs tâches. Le projet traite donc d’une réalité communale indépendante de l’appartenance cantonale des communes concernées. Vu les nombreux intérêts communs, l’histoire et la situation géo-topographique favorable, un destin commun des populations paraît indéniable et constituerait une étape importante dans le développement de la région.


26.09.2011 − Limitation des mandats

Nous sommes persuadés que la limitation des mandats aiderait à mieux promouvoir la démocratie et contribuerait à la régénération de l’institution. Nous pensons aussi qu’elle produirait une meilleure mobilité politique et une apparition marquée des groupes sous-représentés.

Ceci éviterait que les élus en place fassent le vide derrière eux, comme souvent constaté. Les élus ayant siégé pendant 12 ans pourraient, après ce laps de temps, apporter leur expérience dans d’autres sphères ou organes politiques.

Il ne s’agit pas de priver la collectivité de l’expérience et de la compétence de ceux qui ont su évoluer de manière positive et garder la flamme de la passion politique allumée, bien au contraire. Le CV rejette massivement notre proposition.


27.06.2011 − Nomination du Chancelier

Le Groupe Interface a condamné une instrumentalisation et une prise en otage du Conseil de Ville dans le processus de nomination. La Chancellerie avait besoin d’une réorganisation et d’une modernisation.

Le besoin de disposer d’un chef du personnel compétent, neutre, respecté, fiable, ouvert mais ferme, capable de fédérer et rassembler l’administration, les autorités et la population s’imposait. Le CM a choisi la continuité sans remise en question en privilégiant une option politique.


26.04.2011 – Agenda21Local

Par la mise en place d’un plan d’action Agenda21Local en faveur du développement durable, Interface demandait des actions environnementales, économiques et sociétales en vue de renforcer la qualité de vie, pour une attractivité accrue, et pour une bonne image de la commune. Le CV accepte la proposition sous la forme du postulat. Outre les mesures prises en matière de politique énergétique, tout reste à faire !

Version classique